top of page
  • Photo du rédacteurdidier thomas-radux

LE PASTIS, LA VALEUR SURE

Nous allons chez l’un des plus discrets restaurants gastronomiques de Montpellier, qui a fêté ses 10 d’existence sans tambours ni trompette l’été dernier et qui continue son bout de chemin, auréolé d’une étoile Michelin millésime 2021 voilà près de deux ans. Il s’agit du Pastis Restaurant, un petit établissement conceptuel, derrière l’église Saint-Anne à Montpellier. C’est en duo que travaille Daniel Lutrand, 41 ans, discret chef du restaurant Pastis ouvert à Montpellier en juillet 2012. Le chef-cuisinier est associé à Jean-Philippe Vivant, qui officie en salle. Les deux aveyronnais se sont connus durant leur formation à Laguiole chez Michel et Sébastien Bras. Daniel Lutrand a passé ensuite 3 ans chez Pascal Barbot à Paris avant de redescendre à Montpellier en 2010 pour travailler un an à La Maison de la Lozère puis reprendre le Pastis avec son acolyte. Le chef cuisinier est un partisan de la cuisine du marché et du produit.

LE PREMIER NEO-BISTROT DE MONTPELLIER

Ce fut l’une des premières adresses de néo-bistrot de Montpellier, avec proposition courte et cuisine ouverte. Il a d’ailleurs été le premier cuisinier à oser à Montpellier un menu en fonction des arrivages, où on ne choisit pas. Aujourd’hui, c’est devenu quasiment la norme pour beaucoup de restaurants étoilés, que ce soit chez Leclere, chez Aponem ou de Lauzun à Pézenas. Donc derrière la charmante place Sainte-Anne, dans un environnement de pierre et de fer, avec une décoration sobre pour ne pas dire minimaliste, on déguste ce que le chef a concocté en fonction des arrivages de ses fidèles fournisseurs. Ce peut etre une tuile aux herbes, une pintade et son artichaut poëlé à l’huile de noix. Mais il ne faut pas déflorer le menu. Tout ce que l’on peut dire c’est que c’est cuit à la perfection, présenté sans chichi. Daniel Lutrand fait valser ses assiettes sans ostentation mais avec brio avec un service ultra pro et une carte des vins parmi les plus belles de Montpellier et bien au-delà. S’ils ont eu l’étoile en 2021, les deux compères gardent la tête froide. D’abord parce que voilà longtemps que le restaurant, agrandi en 2018 et qui ne totalise que 25 couverts, est complet longtemps à l’avance. Et que ce n’est visiblement pas le strass et la réussite affichée qui est leur moteur. D’ailleurs les prix ont peu bougé. Les menus du soir sont à 72€, avec une possibilité d’accords mets et vins assez somptueux (+45€). Le midi le rapport qualité prix est excellent : 45€ pour le menu classique E/P/D et seulement 26€ pour la formule déjeuner. Une adresse à découvrir mais qui se mérite, puisque le restaurant n’est ouvert que du mardi midi au samedi midi. Pas le week-end donc. Didier THOMAS-RADUX


Pastis Restaurant - 3 rue Terral à Montpellier

Tél. 04 67 66 37 26









Comments


bottom of page