Rechercher
  • didier thomas-radux

A QUAND UN LIEU DE REFERENCE DU VIN A MONTPELLIER ?


Le département de l’Hérault dispose d’une riche histoire en matière de viticulture et les vignerons du département produisent des vins d’une grande subtilité, c'est un fait incontestable. L'an passé, le président de la Métropole et maire de Montpellier a lancé l'idée d'un Pole Vin, pour favoriser le développement économique mais aussi paysager et patrimonial du vin. Très bien.

AUCUN SYMBOLE DU VIN SUR LA COMEDIE

Mais petite devinette : lorsque vous êtes dans le centre de Montpellier, entre les jardins du Peyrou et la Place de la Comédie, où pouvez-vous trouver une matérialisation de ce tropisme viticole dont on est si fier ? Y-a-t-il comme à Beaune une librairie en plein centre-ville comme Athenaeum, spécialisée dans les ouvrages sur le vin ? Avons-nous comme à Dijon des cavistes réputés sur la plus belle place de la ville ? Existe-t-il comme à Bordeaux, une cité du vin construite par un grand architecte pour encenser la culture de la vigne ??

C’est assez paradoxal mais dans la ville qui se prétend la capitale des vins du Languedoc, il n’y a absolument rien qui rappelle cette histoire et cette économie. Et puis sur la place de la Comédie, il n’y a rien qui ait trait aux vins : vous pouvez manger des pizzas, des crêpes au Nutella, des glaces pas vraiment maison, des salades César voire charentaises, mais pas un seul restaurant (pour autant que ce soit le bon qualificatif des établissements qui proposent de quoi se sustenter) ne possède une carte des vins du Languedoc digne de ce nom.

Certes, il y a eu pendant une bonne décennie les Estivales sur l’esplanade mais elles ont été rebaptisées O Millésime et se déroulent désormais au Domaine d’O et puis la Fête du vin fin novembre avec des stands de vignerons, mais tout cela a disparu et n’était pas forcément très qualitatif.

En fait si, le seul signe du vin de la place de la Comédie mérite d’avoir de bons yeux puisqu’il s’agit du fronton sculpté sur l’immeuble que l’on appelle souvent le Scaphandrier du fait de son dôme caractéristique. On y distingue en effet des représentations des sources de la richesse de la ville au XIXème siècle : la vigne et le rail. Cet immeuble en angle, qui abritait autrefois le magasin Les Nouvelles Galeries, accueille aujourd’hui le cinéma Gaumont. Et juste à côté, il y a longtemps eu un Quick, puis un autre fast-food insignifiant qui a fait faillite. Bref la Place de la Comédie, ça ressemble aux abords de la gare du Nord dans les années 80 et ce n’est pas un compliment !

Il y a bien le mas de Saporta géré par l’appellation des vins du Languedoc à Lattes. C’est sûr que c’est un petit coin de nature idyllique, totalement inaccessible sans voiture, au-delà d’une ZAC et d’une route où l’on circule à 110km/h, coincé entre la ligne TGV et l’autoroute ! Il y a aussi le siège de Pays d’Oc pas très loin, et pas plus glamour.

Pourtant, il y a une chose à faire : le fameux restaurant Quick qui a fait faillite vient d'être racheté à la barre du Tribunal par la Métropole de Montpellier pour empêcher l’installation d’un nouveau fast-food ou d’un kebab-tacos sur la place de la Comédie. C’est très bien.

UN TEMPLE DU VIN A LA PLACE QU QUICK

Que faire pour réhabiliter ce local de 340m2 si bien placé ? .En faire une vitrine des vins de l’Hérault, et peut-être même au-delà !! Ce serait un lieu de prestige, attractif et original et pourquoi pas avec une partie bar à vins. Cela existe à Bordeaux depuis des décennies avec la Maison du Vin de Bordeaux située sur le cours du 30 juillet, à deux pas de l’opéra et de l’Office de Tourisme avec un lieu de dégustation très chic et très sympa. Cela existe à Chateauneuf-du-Pape avec la boutique Vinadea, ça existe à Angers et à Saumur avec la Maison des vins du Val de Loire. Ca existe à Gaillac et même à Cahors dans le Lot avec la superbe Villa Malbec. Alors pourquoi pas à Montpellier sur ce qui est la place la plus fréquentée de la ville ? Et pour se différencier et assurer une originalité, notamment face à Toulouse où il n’y a pas grand-chose, en faire un lieu des vins de toute la région Occitanie, avec toute sa variété d’appellation, de cépages et de talents ? On trouve bien un linéaire de vins à la Maison de Montpellier à Chengdu. Pourquoi pas une boutique avec les Grés de Montpellier, à Montpellier ?

Didier THOMAS-RADUX (Photo A.Rodriguez)






217 vues0 commentaire